Capoeira

La Capoeira est née à l’époque de l’esclavage au Brésil.
Les esclaves n’étaient pas autorisés à pratiquer les arts martiaux, car leurs maîtres craignaient que cette pratique puisse éveiller en eux des idées de rébellion. C’est pour cette raison que les esclaves camouflaient leurs pratiques avec de la musique et de la danse. Ceci ajouté aux valeurs apprises dans la jungle forma la Capoeira.
Pourtant tous les efforts des esclaves n’ont pas empêcher que cette « danse de guerre » soit interdite par la loi.

Capoeira Roda

Ce n’est que dans la deuxième moitié du 20ème siècle, 50 ans après l’abolition de l’esclavage, grâce à la représentation de Mestre Bimba pour le président du Brésil, que la Capoeira est légalisée.

De nos jours, la Capoeira est pratiquée partout dans le monde et est reconnue pour sa particularité : l’alliage du combat, de l’acrobatie et de la musique.
De plus elle a été officiellement reconnue par l’UNESCO comme patrimoine culturel du Brésil.

École Brasil Capoeira

L‘Associação Brasil Capoeira est créée le 12 mai 1985 au Brésil par Manoel Matias Lopes (Mestre Matias). En 1989 il quitte le Brésil et s’installe en Suisse, où depuis 1996, il enseigne la capoeira à l’Université de Berne et dans différentes écoles primaires et secondaires.
Mestre Matias dirige l’académie Brasil Capoeira et enseigne principalement à Berne, son siège principal. Avec le temps, plusieurs filiales de Brasil Capoeira sont créées par des élèves en Suisse, dans plusieurs pays d’Europe et au Brésil. A Bienne, la filiale est créée en 2012 par le Professor Mineiro. Actuellement (2019), l’école Brasil Capoeira est présente à Berne, Bâle, Bienne, Bümpliz, Berlin (DE), Curvelo (BR), Düdingen, Inimutaba (BR), Lyon (F), Morat, Palma di Mallorca (E) et Thun.

Plus d’informations sur Mestre Matias… sur Professor Mineiro… sur nos cours … sur notre système de graduation